Categories
photo

Le cours du photoninja deluxe

Voici un petit texte sans prétention du Dr. Katsuya le Photoninja juste pour revenir sur la notion de vitesse de synchro max d’un boitier car en discutant avec plusieurs personnes (qui photographient pourtant souvent au flash) j’ai vu que c’etait pas très clair. C’est dommage parce que c’est bien utile.

La première chose à comprendre est à quoi correspond la vitesse maximum de synchronisation flash d’un boitier. c’est super simple, faut juste savoir ce que c’est.

La synchro maximum d’un boitier c’est la vitesse la plus rapide à laquelle le capteur est complêtement ouvert. Pour le D300 par exemple elle est à 1/250ème de seconde. Lorsque l’on prend quelque chose en photo, il y a deux “rideaux” qui entrent en jeu. Un premier rideau s’ouvre et découvre le capteur pour faire laisser passer la lumière. lorsque le capteur est complètement ouvert, le second rideau passe et “recouvre” le capteur et vous venez donc de prendre une photo. Lorsque la vitesse est plus élevé que 1/250eme de seconde, le second rideau commence à recouvrir le capteur avant même que le premier rideau ait fini sa course. Ce qui veut dire qu’à partir de 1/320ème de seconde le capteur n’est jamais totalement découvert lors de la prise de la photo (très important).

En quoi cela influe sur le flash ? simple : contrairement à la lumière du soleil qui est une lumière continue, sur un flash on balance toute la sauce en une seule fois et très rapidement (au minimum 1/1000eme de seconde, mais c’est pas une généralité). Si le capteur n’est pas totalement découvert à ce moment là, une partie de l’image sera toute noire.Max sync sucking pic

En quoi ça m’intéresse lorsque je prends quelque chose en photo avec un flash ? Maintenant qu’on sait ça, on peut jouer avec son boitier pour régler deux expositions : l’exposition d’une lumière continue (le soleil par exemple, mais ça marche aussi avec les ampoules) et une lumière ponctuelle (le flash).
Si on veut par exemple réduire la lumière du soleil sans toucher à la puissance de la lumière du flash, il suffit de réduire le temps d’exposition (tout en restant en dessous de 1/250eme). Par exemple : vous êtes dehors, vous voyez que vous si vous êtes à f/8 votre boitier vous indique une vitesse de 1/100eme. Si vous passez en mode manuel et que vous entrez 1/250eme pour f/8 votre image sera plus sombre car la quantité de lumière ambiante que l’on a laissé passé sera moindre. Par contre si vous avez un flash qui se déclenche en 1/1000eme de seconde, la quantité de lumière délivrée par le flash sera la même si vous prenez une photo au 1/250eme ou au 1/100. la totalité de la lumière de l’éclair aura largement le temps de passer.
On peut donc régler la puissance du flash avec le bouton de puissance situé sur le flash, et régler la puissance du soleil en réglant la vitesse d’exposition de l’image.

L’usage est souvent de sous-exposer la lumière du soleil afin d’avoir des couleurs plus saturée (un ciel trop clair est tout blanc, alors que si on baisse un peu l’exposition on retrouve du bleu ) puis d’éclairer le sujet que l’on photographie au flash.

Petite Ceinture de Paris Bike II

Question spéciale subsidiaire : “Ouais mais moi sur mon boitier Nikon/Canon/etc., j’ai un mode FP special qui permet d’utiliser le flash à des vitesses plus élevées que la synchro max. Je peux aller jusqu’à 1/8000ème par exemple sur mon D300. C’est quoi alors ça m’sieur ?
Il s’agit (pour Nikon en tout cas) du mode FP qui permet effectivement d’utiliser un flash à des vitesses élevées. Seulement là le flash n’est plus ponctuel, il agit comme une lumière continue. Il s’agit juste d’un mode où le flash va balancer plusieurs fois de suite plusieurs petits éclairs durant la totalité de la prise de vue de façon à ce que la totalité du capteur soit éclairé uniformément, même s’il n’est pas découvert en permanence.

Voila ! j’espère que les deux visiteurs que j’ai par jour seront content d’avoir lut ceci. Envoyez moi un commentaire si vous avez des questions… je tenterais d’y répondre…