Quelques films

Bon alors récemment j’ai regardé ça :

après avoir vu l’excellent trailer visible ici :

Bah, je me suis fait avoir… en règle générale, l’histoire complètement pourrie est censée être contrebalancée par des scène d’action originales ou bien “over the top” afin de soit vous étonner, soit vous faire rire. Il me semble également avoir lu quelque part que l’un des acteurs est en fait un champion de karaté. Ca s’annonçait donc bien.

Le truc c’est que… a mon avis, ce doit être le premier film de… tous les acteurs que l’on voit dedans. Je veux bien que les champions de karaté soit pas des acteurs mais là absolument chacun des coups de poings et coups de pieds que l’on voit dans ce film s’arrete mystérieusement juste avant d’atteindre la joue ou autre partie du corps qu’il est censé frapper. C’est encore plus énervant que le réalisateur a trouvé un truc lors du montage pour allonger la durée de ce film dont l’histoire peu se résumer en une phrase (ce qui je le répète, n’est pas forcément un point discriminant pour un film du genre) : a chaque fois que l’on voit un gros coup pied façon “finish him !” dans Mortal Kombat, on a droit à un “revoyons la scène au ralenti” (parfois plusieurs fois et sous des angles différents). C’est marrant les 5 premières fois mais arrivé à la fin du film on a du mal a digérer les 50 “replays”. Surtout si c’est pour voir des gens se caresser au lieu de s’envoyer des gnons.

Par contre

je conseille vivement ces deux moyens métrages :

Ca fait un moment que je cherchais ces films et je suis tombé sur un DVD qui contenait les deux. L’actrice a joué dans Sasori (qui n’est pas trop mal également )

qui est plus ou moins un remake/hommage à Lady Snowblood, le film qui a inspiré l’histoire de Kill Bill de Tarantino (l’histoire de ces trois film (Lady Snowblood, Sasori et Kill Bill est assez similaire). En fait la bande son de Sasori est chantée par Meiko Kaji, qui a joué dans Lady SnowBlood mais on se souviendra surtout de cette chanson.

Pour en revenir a Hard Revenge Milly, voici les trailers (attention, ça décoiffe) :

là il faut vraiment voir ces deux films. Les scènes de combat sont vraiment chouettes mais surtout, ils sont vraiement BEAUX!!! lorsque les gens ne sont pas en trains de se battre, les paysages, l’éclairage et la bande son rendent vraiment honneur aux films. Y’a vraiment une atmosphère particulière qui est vraiment très bien rendu la dedans. Ca change des OneChanbara et autres Tokyo Gore Police.

Prochain sur la liste : Robogeisha.

Love Exposure

Ca faisait un moment que je n’ai pas fait un post a propos d’un film. Il se trouve que j’ai regardé hier “Love Exposure”, un film bien déjanté traitant d’amour, de religion, de sexe, de violence et probablement de plein d’autres chose vu comment le film est dense (le film dure 4heures) et tout ça de manière drôle et complêtement barré. C’est typiquement le genre de film que j’ai envie de forcer les gens à regarder en disant “tiens ! voila ce que tu rates !”.

Je suppose qu’il faut déjà être plus ou moins amateur du genre avant de commencer a regarder un film comme celui là. A mon avis faudrait peut être commencer par Survive Style 5+ :

Nouveau jutsu : La Spartan Mobile (now with lighting diagram from hell)

Alors voila comment peut-on améliorer encore plus la déjà génialissime étoile de la mort autrement qu’en rajoutant plus de flash afin d’avoir toujours plus de puissance (non pas que ce soit une mauvaise chose) ?

Réponse de Katsuya le Photoninja : t’as qu’a te faire une spartan en i-TTL et devenir complètement mobile !

Pour information ce que j’appelle une spartan c’est ça :

Bike II

Petite Ceinture de Paris

Toy Boy

Dans tous les cas, le diagrame est le suivant :

La spartan de base quoi

une grosse source de lumière en frontal (boite à lumière ou parapluie) et des flashs en direct derrière afin de bien détacher le sujet de l’arrière plan (faut les snooter a fond si on n’est pas fan de reflets dans l’objectif).

J’ai pu constater à Epita samedi dernier qu’avec deux flashs sur un parapluie on a assez de puissance pour faire quelques trucs sympa (suffit de ne pas être en plein soleil). Du coup si on part une une base de 4 flashs, on peut utiliser les deux restants pour faire les zolis reflets le tout en i-TTL powa.

on pourrait donc imaginer qu’on se ballade en fin de soirée ou la nuit (faible luminosité oblige) avec 4 personnes (un photographe, trois assistants) et faire des photos qui tuent la mort parce qu’en i-TTL, on a rien a régler et on peut même rester en priorité ouverture pour avoir une profondeur de champs super super fine afin que l’on puisse même être qualifié pour balancer les photos dans la décharge a photos a faible profondeur de champs.

… reste plus qu’a trouver 2 flashs Nikon (j’en ai que deux), 3 personnes, un modèle, un styliste, un maquilleur et faire venir tout ça sur Paris le même jour…

Pour la peine le photoninja vous recommande d’écouter un bon petit 9mm parabellum bullet: