Le projet du Trike Drift electrique

alors, c’est vrai que le longboard électrique, bah c’est un peu casse-gueule quand même. du coup j’ai commencé à regarder du coté des autres véhicules électrique et je suis tombé sur cette video :

et j’ai commencé à m’en faire un.
j’ai choisi ce chassis :
triad-drift-trike-underworld-noir-vert
et juste rajouté une roue avant de vélo/scooter électrique. La reglementation européenne limite la puissance du moteur à 250w. j’ai donc choisi ce kit à 1Kw.la mise en place était relativement facile comparé au skate où on a beaucoup plus de contraintes d’espace.
Le moteur prend du 48v. J’utilise donc 3 lipo 4S en série (celles que j’utilisais pour le modélisme et le skate). J’en ai tout de même racheté un peu plus afin de pouvoir faire un pack 12S2P (12 célulles en série x 2 en parrallèle). Mais je suis de moins en moins confiant quant au stockage de tout ça chez moi… cette fois-ci je prends bien soins de ranger toutes ces batteries dans des boîtes a munitions après utilisation. l’avantage des lipo au moins c’est que ça pèse pas lourd… mon pack 12S2P de 11.6Ah devrait peser 3Kg max alors que l’équivalent en batterie LiFe normalement utilisé sur les vélos électriques est aux alentours de 10Kg… après il y a moins de risque de combustion avec du LiFe…

en situation ça donne ça :

et ça :

on peut voir sur la dernière vidéo qu’il faut vraiment du bitume en bon état sinon ça vibre beaucoup trop. du coup j’irais surement sur le parking de vélizy2 un dimanche, je descendrait les voies en serpentin en driftant !

il me reste donc a faire une vraie boîte pour attacher mes batteries (sur ma dernière vidéo, elles sont attachées avec du gaffer), et souder mes cables pour faire mon pack 12S.

Nouveau Vélo

Voila il est arrivé !

Je lui ai collé les pneus qu’il me restait lorsque j’avais fait ma commande en allemagne. J’ai pu tester un peu dans la neige (pas beaucoup parce que ça roule pas bien), en fait c’etait plus amusant dans le parking au sec. Premières impressions : la selle ne sert a rien. Même poussée a fond elle est beaucoup trop basse et sert juste en fait a se reposer. La selle basse permet justement d’avoir une position plus basse avec les genoux biens fléchis. Le centre de gravité est plus bas et on sent que le vélo est plus maniable. J’ai par exemple descendu les 3 sous-sols du parking sans freiner, chose que je n’arrivait pas a faire avec mon Commençal.

Le cintre est également plus large et la potence plus courte. Je ne sais pas en quoi ça influence la conduite mais ça change. Je n’ai que 9 vitesses dessus mais elles sont plutot bien équilibrées, la fourche ne se bloque pas non plus au guidon (par contre on peut regler la vitesse de rebond pour eviter les effets de pompe). Ca change de ne pas avoir 36 boutons.

Vivement qu’il fasse un peu plus sec que je puisse tester sur des vrais terrains.

La vidéo du Rider

Alors la semaine dernière on m’a offert une bien jolie caméra (grand angle, étanche et tout) afin que je puisse montrer à tout le monde à quel point j’ai la classe en vélo. Je vais donc probablement enregistrer des trucs plus ou moins sérieux ce week-end. En attendant, voici un petit test de ce que ça donne (rassurez-vous, j’ai gardé la musique hardcore pour quand je serais en foret).

Mon film from bmallory on Vimeo.