Premier vol en avion (qui ne crash pas (trop))

– note pour les débutants en avions si vous venez des multirotors : lancez l’avion en mode stabilisé. C’est beaucoup plus facile. Mon premier lancé en manuel a finit en noseplant 10 secondes plus tard. d’ailleurs j’ai été plus ou moins malin en ne mettant pas la caméra sur le nez pour un premier vol.
– second point : j’aime bien mon design fait de modules tenus par des bandes de velcro. Dans le cas du noseplant justement, la plupart de l’energie à été absorbé par l’éjection des modules et au final je n’ai eut aucune casse, ce qui m’a permis de voler après.
– il y avait 40km/h de vents (et des rafales bien dégueulasses). Ca tremble un peu mais c’est plutot sympa. Ca change vraiment du multirotor (en dehors des temps de vol plus long) car en fait, la on peu admirer le paysage.
– étant habitué à faire voler des drones, j’ai l’impression d’utiliser beaucoup trop le gouvernail.
– enfin, la mobius action cam : c’est mon premier film en situation (avant je n’ai fait que des essais). j’aurais dû acheter cette caméra plus tot : elle est 4 fois moins chère qu’une gopro, plus légère, on peu la coller partout, et on peu regler la balance des blanc, la saturation, contraste etc. La vidéo est brute de camera, j’avais réglé le firmware en augmentant légèrement la saturation. je suis plutot satisfait du résultat.

1 thought on “Premier vol en avion (qui ne crash pas (trop))”

  1. Maintenant faut que tu chopes des thermiques! Avec les beaux jours ça va revenir, et tu va voir, rien de plus jouissif que de suivre des buses dans des pompes et voler indéfiniment!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *