ok google luminosité 50 !

j’ai eu pour noel un kit de lampes philips hue contrôlables par tablette/smartphone et ma télécommande harmony.

C’est marrant mais sortir le smartphone chaque fois que l’on veut allumer une lumière devient rapidement lassant. Même si j’ai fait les bons raccourcis sur ma tablette qui reste sur son bras articulé, à côté du canap’

Du coup je me suis dit que j’allais utiliser le raspberry pi de chez moi, qui contrôle déjà la (lumière) liseuse et affiche les horaires du RER C le matin

Le truc est d’utiliser les commandes vocales de Google et de commander la luminosité. Le dev est finalement très facile étant donné qu’une partie était déjà faite avec les précédents programmes :

  • Paramétrage d’autovoice pour un déclencheur au mot clé “luminosité” (détaillé dans mon post sur l’afficheur LCD, qui lui aussi peut être déclenché par la voix)
  • Paramétrage de Tasker pour faire un GET sur le serveur web de mon raspberry, avec en query string la liste de mots intercepté par la commande vocale
  • Le serveur web (en PHP parce-que … Je code tous les jours avec ce langage au boulot) parse la query string et récupère un valeur numérique et lance un script en python qui prend en paramètre la valeur numérique et ajuste la luminosité du groupe de lampes hue “salon” (j’en ai 3 des ampoules hue).

Il existe une librairie python appelée pihue qui permet de gérer très très (très) facilement des ampoules hue.

Au final ça rends ça :

voici le schéma de fonctionnement de mon système :

le raspberry possède une API REST qui concentre les demandes (provenant de différents devices, soit des commandes vocales, soit des widget que j’ai mis sur la tablette. Toutes font des requêtes HTTP vers le raspberry). En fonction des demandes, le raspberry va lancer le ou les scripts correspondants indépendamment de la technologie utilisée (philips hue, belkin wemo ou des trucs perso comme pour le LCD).

J’ai pas fait exprès mais c’est un peu la même architecture que Mark Zuckerberg a utilisé pour faire son JARVIS@home . Si on veut un système un peu avancé, on est obligé d’avoir une machine qui centralise les demandes et qui concentre la partie métier. Les solutions de domotiques ont toutes des protocoles de communications différents et il faut quelque chose qui puisse centraliser tout ça.

Moi c’est pas trop de l’IA mais plus des cronjobs et des commandes vocales. La plus utile est le script que j’ai sur mon smartphone : à chaque fois que je me connecte à mon wifi perso après 18h (c a d : quand je rentre du boulot et que mon wifi se trouve a portée), j’allume à 50% les lumières de l’entrée afin de ne pas être dans le noir.

tout ça pour pouvoir larver tranquille sur le canap’

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *