Terminator: The Sarah Connor Chronicles

Alors j’ai commencé à regarder l’année dernière et jusqu’à présent je plaçais cette série dans la catégorie “on débranche le cerveau et on regarde les trucs exploser”. Mais depuis la fin de la saison 1 et surtout dans la saison 2 (surtout l’excellentissime épisode 2×08) je trouve qu’il y a plus de profondeur dans la série. On continue d’avoir une mélange suspense/pression quand les Connor sont en face d’un Terminator (d’ailleurs à ce propos la série se débrouille super bien pour décrire une “famille” qui est complètement en dehors de la société, avec une Sarah Connor super protectrice et qui n’hésite pas à faire des choix douteux dans le but de protéger John qui lui est complêtement étouffé et qui n’a qu’une envie : se barrer et se faire oublier par tout le monde).

Il y a quand même quelques défaut : Shirley Manson (si si, la chanteuse de Garbage) ne sait pas jouer. Et même avec un rôle de Terminator ça ne donne rien. Idem pour Garret Dillahunt qui savait déjà pas jouer dans les 4400, c’est toujours le cas ici.

Mais alors l’épisode de cette semaine (le 2×08) est juste génial. L’intrigue est correcte sans plus mais c’est super bien joué (il y a une scène avec John Connor et sa copine Riley dans un motel : elle est mythique). L’action se passe au méxique et les plans et la photo sont supers bien géré. Cet épisode et super beau à regarder. Moi en tout cas, je suis accro

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *