week end dépressif.

Après avoir vu pas mal de films asiatiques, je m’attaque maintenant aux séries TV (ce qui est plûtot pratique, les saisons ne fonts que 11 épisodes, ca permet de faire uen série par semaine/weekend (selon qu’elle est bien ou pas)).

J’ai donc testé un truc nommé 1 litre of tears (ça porte extrêmement bien son nom). Ca raconte l’histoire vraie d’une jeune fille de 15 ans atteinte de dégénération spinocérébrale (ceci est un vrai mot). Globalement elle perd peu a peu l’usage de ses membres mais conserve toute ses capacités mentales. on suit l’histoire qui se déroule sur 5 ans (11 épisodes – 5 ans, c’est possible). Lafin de chaque épisode reprend en citation une phrase du véritable journal intime dont est tiré la série.

C’est facilement un des trucs les plus triste que j’ai jamais regardé, à partir du 3ème épisode, je garantie la coulée de larme ou je rembourse le visionnage. Autant vous dire tout de suite : elle meurt à la fin.

1 litre of tears
1 litre of tears

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *